Edition 2016 (terminée)

En partenariat avec le Café de l’Orangerie du Jardin des Plantes de Nantes, 4 dates ont été proposées durant l’été 2016. Le public a pu ainsi profiter d’un cadre privilégié, après les heures de fermeture du Jardin des Plantes, pour écouter les conférencières sur des thématiques associant l’Art et la Nature.

8 juillet 2016 : Les têtes renversantes d’Arcimboldo / par Diane Gouard
Comment au XVIe siècle, Giuseppe Arcimboldo a-t-il eu l’idée des têtes composées ? Et l’empereur du Saint Empire Romain Germanique Rodolphe II avait-il vraiment un nez en forme de poire ?

28 juillet 2016 : Les arbres déshabillés par Penone / par Elodie Evezard
Comment les arbres servent de support à Giuseppe Penone ? A la découverte d’un dialogue surprenant entre l’homme et la nature par un artiste de l’Arte Povera, courant emblématique de l’Italie du XXe siècle.

11 août 2016 : L’homme sauvage, à poil / par Diane Gouard
Pourquoi l’homme sauvage a-t-il des poils ? Existe-il des femmes sauvages ? Et comment les artistes du Moyen-Âge et de la Renaissance se sont intéressés aux poilus hirsutes et à leurs histoires.

25 août 2016 : Quand William Turner remontait la ligne de tram 1 ou pourquoi il n’est jamais arrivé au jardin des plantes de Nantes / par Julie Legrand
Après être passé par Dieppe, le Mont-Saint-Michel et Brest, William Turner gagne Nantes en 1826 avant de terminer son séjour français à Orléans. En remontant la Loire il exécute une série d’aquarelles dont la plus fameuse se trouve aujourd’hui dans les collections du château des Ducs de Bretagne.

Publicités